Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche
Samedi 4 février
ouverture de votre nouvelle piscine !

Plus d'infos

Cartographie

 La cartographie sera disponible prochainement ici !

 

Système d’information géographique

Le SIG est un outil puissant de connaissance et d’aide à la décision permettant d’être plus efficace dans la gestion de l’espace et l’aménagement du territoire.

Il permet de recréer virtuellement tout ce qui compose le territoire. Il est possible de visualiser, de superposer et d’analyser l’ensemble des données géographiques : vues aériennes, plans d’urbanisme, cadastre, voirie, réseaux…

Pour en savoir plus : voir les deux documents de communication réalisés dans le cadre des journées mondiales des SIG (mi-novembre de chaque année)

Pour les 10 communes de la communauté de communes du Liancourtois et les services communautaires qui peuvent accéder aux données via un serveur cartographique (en cours).

Le service SIG assure le bon fonctionnement de l’outil pour :

  • Administrer le portail cartographique (paramétrage de l’interface et des cartes, gestion des accès…)
  • Concevoir et gérer les bases de données
  • Assister et former les utilisateurs au sein de la collectivité et à venir dans les mairies
  • Diffuser les données du SIG auprès des partenaires (bureaux d’études, gestionnaires de réseaux, services de l’Etat…)
  • Collecter les données auprès des partenaires afin d’assurer des mises à jour régulières
  • Numériser de nouvelles données
  • Réaliser des études et des cartes thématiques (Mobilité, aménagement du territoire, urbanisme, eau potable, assainissement, etc)
  • Imprimer des plans papiers

Un SIG (Système d'Information Géographique) est un ensemble de matériels informatiques et logiciels permettant de recueillir, stocker, analyser et traiter des données géographiques.

Il permet l'élaboration de cartes, de bases de données sur de nombreuses thématiques. Chaque élément ou couche de données possède une position géographique, ce qui permet la superposition de nombreux éléments. Derrière chaque entité géographique se trouve une base de données, c'est à dire qu'il existe des attributs, des caractéristiques, des informations sur chaque élément géographique.

Un nouveau service « Data et SIG »

En 2020, la collectivité a lancé une refonte du service SIG existant. Fin 2020, la collectivité s’est dotée de la solution ESRI pour les applications cartographiques, web, et de 1SPatial pour les métiers de l’Eau potable et de l’Assainissement.

Un portail cartographique est disponible, des applications (cartographie, tableaux de bords, etc) arriveront prochainement sur ce portail.

A travers les SIG, les services de la Communauté de Communes peuvent visualiser, consulter des données concernant de nombreuses thématiques : eau potable, assainissement, gestion des déchets, mobilité, développement économique, cadastre, PLU, urbanisme…

La mission première de ce « nouveau » service est la mise en production des données Eau potable et Assainissement.

En régie au sein de la collectivité pour la compétence eau potable, les données existantes doivent être saisies manuellement, à partir de plans papier, de données numériques non géoréférencées, et des plans de recolement spatialisés.

Concernant les données assainissement, les données du prestataire ont été récupérées et sont continuellement mise à jour par retour de plans de recolement.

Au sein du service Assainissement, deux agents réalisent quotidiennement des contrôles de conformité assainissement (pièce obligatoire à fournir dans le cadre d’une vente de bien par exemple). Composés d’un rapport papier et d’un schéma de principe des réseaux, ces diagnostics étaient jusqu’en 2021 réalisés manuellement et sur papier. La volonté de dématérialisation mais aussi de capitalisation de la donnée a amené le service à penser ces diagnostics autrement. Pour l’heure, les plans sont désormais saisis sur SIG (Qgis) par les contrôleurs assainissement directement, préalablement formés à la saisie sur ce logiciel. La prochaine étape est la mise en place de tablettes afin que les agents puissent saisir leur diagnostic et leur schéma directement et ainsi poursuivre cette dématérialisation.

Le service SIG s’enrichit en permanence de nouvelles couches de données : référentiels IGN (images aériennes, BD Topo, etc), données INSEE, cadastre mais également des données métiers, qu’elles soient produites en interne ou issues de sources extérieures (déchets, mobilité, petite enfance, etc)