Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche
Samedi 4 février
ouverture de votre nouvelle piscine !

Plus d'infos

Projets d’aménagement du territoire

Le projet de la ZAC du Marais à Mogneville s’étend sur 27,5 hectares. Il est porté par le Syndicat Mixte du Pars d’Activités Multi-Sites de a Vallée de la Brèche (SMVB). Un barreau routier nécessaire au développement des activités sur cette zone est également prévu.

Les objectifs de la ZAC sont de dynamiser l’offre économique du territoire, d’accroître l’emploi, participer au désenclavement de la commune, améliorer la desserte du parc Chedeville et développer les circulations douces.

Le dossier de la ZAC est actuellement en instruction auprès des services de l’Etat.

Voir la zone

La zone recouvre l’ancien site industriel Vallourec. Il s’agit d’un secteur bâti destiné au renouvellement urbain soumis à un projet d’aménagement global tel que prévu à l’article L. 123-2 (a) du code de l’urbanisme.

Localisé entre la rue André Gourdin et la voie de chemin de fer à Laigneville, le projet se situe en proximité directe de la halte SNCF et le parking voyageur dont la réhabilitation sera concomitante avec la réalisation dudit projet.

L’aménagement futur de la zone est actuellement analysé au sein des instances décisionnelles de la CCLVD et de la commune de Laigneville.

Voir la zone

Le site KUOM / Intermarché fait l’objet d’une étude approfondie des services de la CCLVD pour imaginer comment elle pourrait être redynamisée. La question a été abordée lors du travail de préfiguration de la stratégie économico urbaine du centre urbain de la CCLVD.

Il s’agit désormais de creuser les aspects de diagnostics-orientations, vocation programmatique et accompagnement pré opérationnel sur ce site en lien étroit avec les élus de la commune.

Une mission a été confiée à un cabinet spécialisé en ce sens.

Voir la zone

Le projet de territoire de la CCLVD vise à pérenniser la production agricole locale dans des conditions favorisant producteurs et consommateurs et à inciter les agriculteurs à une conversion vers le bio ou acquérir des terrains pour créer une production en propre.

Dans ce cadre de la mise en œuvre du projet de territoire, la CCLVD a décidé d’acquérir une carrière d’une surface de 3 hectares anciennement à usage de champignonnière, située au pied d’une falaise de pierre calcaire, accessible depuis la rue de la République, via un chemin longeant les jardins ouvriers

Elle se situe à une vingtaine de mètres sous terre et correspond à plusieurs caves d’exploitation, reliées par un réseau de galeries, débouchant sur une entrée unique. L’activité de culture du champignon a cessé il y a peu.

L’objectif de la CCLVD est de faire perdurer la production « traditionnelle » de champignon sur notre territoire.

L’opération d’acquisition est actuellement en cours et fera l’objet d’un bail auprès d’un exploitant agricole spécialisé dans la culture des champignons dès que possible.